Toutes nos actualités

Balimaya présente « Balimaya »

Le groupe Balimaya révèlera son dernier album éponyme sur la scène du Studio de L'Ermitage,  à l'occasion d'un concert exceptionnel le vendredi 9 septembre 2022 à 20h30. Cet opus est sorti chez Buda Musique / Socadisc le 8 novembre 2019.   Le groupe est composé de :  - Julien André : compositions, arrangements, djembé, batterie - Ibrahima Diabaté : dundun, n’goni, tama - Boris Blanchet : saxophones - Vincent Limouzin : vibraphone, marimba - Felipe Cabrera : basse     BALIMAYA Dans les langues mandingues d’Afrique de l’Ouest, Balimaya signifie “parenté”, “fraternité”. Une famille au sens large qui s’exprime ici, réunie autour d’un duo de percussionnistes formé par Julien André et Ibrahima Diabaté, mêlant djembé, dundun et batterie. Cette collaboration a débuté en 1994 à Bamako et s’est poursuivie à Paris. Elle a permis de développer une façon de combiner les jeux un peu "tout terrain", dans un éventail allant du style formaté des cérémonies traditionnelles à l'improvisation la plus libre. Inspirée par le jazz et l’improvisation, elle prend aujourd’hui une nouvelle direction. Balimaya se nourrit de rythmes mandingues joués pour la danse. Ils ne sont pas repris dans leur format originel mais demeurent néanmoins une source d’inspiration, pour créer une musique où les voix s’entrecroisent. Basse, saxophone, vibraphone et marimba se joignent à cette famille, dans des compositions pensées comme des jeux, variant grooves, timbres, dynamiques, ouvrant la voie à l’improvisation.
1 juillet 2022

Sultana présente « Tierra Madre »

Sultana révèlera son nouveau single "Tierra Madre" à l'occasion de sa sortie en digital le 10 juin 2022 chez Trilogie Halexander / InOuïe Distribution.  Ce titre est extrait du 3e album de l'artiste, "Uni Vers Elle", qui sortira à l'automne 2022. "Tierra Madre" est un hommage à notre Terre, notre mère nourricière, la "Pachamama", protectrice, symbole d’abondance et de vie. Un texte en français et espagnol en référence aux influences latines de Sultana. Un voyage sensoriel où le cœur de l’Amérique latine et de l’Afrique vibre aux échos des chants d’oiseaux, de sons organiques et de la voix envoûtante et solaire de la chanteuse.   Auteure, compositrice, interprète, Sultana vous invite au voyage au gré de son univers métissé. Un périple entre Chanson et World Music insufflé par une combinaison subtile de rythmes insulaires et par sa voix chaleureuse et sensuelle. De son vrai prénom, dixit "la Reine", symbole de la féminité, du partage et de la générosité, Sultana chante en français, espagnol avec une touche d'arabe, la femme libre, moderne et indépendante, qui aspire au moment présent avec un optimisme rayonnant et une énergie débordante. Le troisième opus de Sultana, « UNI VERS ELLE », titre hautement symbolique, est une ode à la féminité, une reconnexion avec la Nature, notre Terre-Mère ; un lien fort au féminin sacré, à l'écoute de son cœur, de son intuition, de sa puissance intérieure pour s’accomplir pleinement. Un voyage à l’intérieur de soi pour être en harmonie avec le monde extérieur. Dix compositions en français et espagnol (dont un duo en arabe) pour remercier la Vie, l'Amour. Elle aborde des thèmes comme la liberté, l'éveil, l’amitié, la transmission. « UNI VERS ELLE » marque le lien indispensable entre le féminin et le masculin, le Yin et le Yang dont on a tous besoin, deux forces complémentaires, un mouvement perpétuel, une dualité universelle ! Le travail collectif est très prégnant dans ce projet, chacun des musiciens ayant apporté sa touche créative. Ses acolytes : Fernanda Primo et Manuel Delgado (guitare), Désiré NKouandou (percussions, choeurs), Barbara Felettig et Pepe (basse), Romain Piment et Jann Halexander (piano), Sandra Ellama (flûte traversière), Skander Guetari pour un duo latin-oriental et d’autres collaborations de tous les horizons pour des rythmes chaloupés en accord avec le chant mélodieux de Sultana. De l’Occident à l’Orient, artiste résolument sans frontières dans sa musique comme dans les thématiques qu'elle évoque, Sultana noue un lien entre tous ces mondes, le résultat ne peut être que « UNI VERS ELLE ».
1 juillet 2022

Berikely & Zama présente « Elaela »

Berikely & Zama révèlera son nouvel album "Elaela" à l'occasion de sa sortie le 2 septembre 2022 en digital et le 30 septembre 2022 en physique chez Abrazik / InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le mercredi 5 octobre 2022 à 20h30 sur la scène du 360 Paris Music Factory lors d'un concert de lancement exceptionnel. Après quelques années d’absence, le chanteur Berikely, qui a déjà fait sa réputation sur l’île de Madagascar avec notamment le titre “Tara Avion” revient avec un nouvel album intitulé “Elaela”. Berikely & Zama est composé de : - Berikely : chant, kabossy - Eric Doboka : guitare, choeurs - Samuel Ratovondrahery (Bema) : percussions, choeurs - Thomas Boucherie : basse - Jean-Yves Boucherie : batterie, choeurs   Un son métissé et authentique Berikely & Zama, c’est une nouvelle formation franco-malgache composée de quatre musiciens et chanteurs réunis autour de Berikely, auteur compositeur malgache, chanteur et joueur de kabossy, la guitare emblématique de Madagascar. C’est la réunion de musiciens aux parcours très différents mais qui ont pour point commun, l’amour des musiques métissée. Il faudra plus de deux ans pour se forger une expérience de la musique malgache qui n’est pas d’une approche aisée pour les occidentaux. Cela passe par un travail technique personnel puis en groupe. Le groupe profite de la scène pour consolider le répertoire l’objectif étant l’enregistrement d’un album. Avec Eric Doboka (Tue-Loup, March Mallow) à la guitare, explorateur de différents univers musicaux. Thomas Boucherie (Ibrahima Koné), jeune virtuose de la basse qui a forgé son expérience dans la musique africaine. Bema Ratovondrahery (Mami Bastah), percussionniste malgache qui, par sa technique parfaite fait le lien entre les deux cultures, et Jean-Yves Boucherie, enrichi d’un long chemin musical dans le jazz et les musiques latines, apporte une fondation rythmique solide. Le groupe offre une couleur musicale métissée et authentique fortement influencée par les rythmes traditionnels malgaches.   Un projet qui naît de la rencontre de deux cultures Après quelques années d’absence, le chanteur Berikely, qui a déjà fait sa réputation sur l’île de Madagascar avec notamment le titre “Tara Avion” revient avec un nouvel album intitulé “Elaela”.  Un opus qui prouve qu’il n’est pas encore prêt à déposer définitivement son kabôssy, qui est son instrument de prédilection. C’est la rencontre avec Eric Doboka, directeur artistique du projet, qui motive son envie de métisser sa musique qui trouve habituellement ses fondations dans un style traditionnel. Les choses se font naturellement par l’apport de la culture et de l’expérience de chaque musicien. Il en ressort une musique emportée par des mélodies et des textes résolument malgaches, soutenus par un accompagnement aux couleurs parfois occidentales. Le choix se porte sur un son exclusivement acoustique pour aborder les différents styles de musique malgache comme le salegy, le tsinjaka ou le banaiky. Avec également quelques influences afro-beat. Les chansons parlent d’aventure, de nostalgie, d’amour et d’humanité. C’est aussi pour Berikely le moyen d’exporter sa musique en la proposant à un public international.
18 mai 2022

Helena Recalde présente « Karishina »

Helena Recalde révèlera son nouvel album « Karishina » à l'occasion de sa sortie le 10 juin 2022 chez FincaSud / Les Artpie'Cultrices / InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le vendredi 17 juin 2022 à 19h30 sur la scène du Point Fort d'Aubervilliers, lors d'un concert de lancement exceptionnel (un évènement organisé par Villes des Musiques du Monde). Helena Recalde nous présente dans ce deuxième disque une fusion de mélodies andines, rythmes afro du Pacifique, jazz et improvisation avec Fady Farah, pianiste virtuose originaire du Liban et Vanesa García, batteuse et percussionniste argentine. Les invités de « Karishina » sont : - Curi Cachimuel : flûtes de pan - Samir Homsi : percussions orientales - Chorale « Singa » (dirigée par Dennis Lethuillier) - Kiala : guitare   Helena Recalde : Bassiste, chanteuse, auteure et compositrice équatorienne, Helena Recalde mélange la musique de ses origines avec le jazz et réalise de nombreux concerts en France et à l’étranger. Son talent et son goût pour les musiques improvisées l’amènent à partager la scène avec des grandes figures du jazz et de la world music. Son univers est inspiré des artistes qu’elle admire et qu’elle nomme les jazzmen du monde ; Avishai Cohen, Omar Soza, Mario Canonge, Michel Camilo, entre autres mais aussi de grandes chanteuses traditionnelles comme Mercedes Sosa ou Susana Baca. Accompagnée toujours de sa basse, Helena nous raconte ses souvenirs à travers ses compositions. Sa musique métisse est le résultat de la rencontre de trois continents, l’Amérique latine, le Moyen Orient et l’Europe sa nouvelle maison.   Karishina : Karishina est un album au sein duquel Helena Recalde et ses musiciens interprètent tour à tour des compositions originales, une chanson traditionnelle de l’Amérique du Sud «No Valentin» ainsi qu’un thème du répertoire jazz « Afro Blue ». Au sein de cet univers musical, la nostalgie des mélodies andines se mêle à la joie piquante des rythmes afro du Pacifique en passant par des tonalités jazz et ses improvisations vertigineuses, le tout agrémenté de textures de la nature et de titres engagés. Karishina signifie -femme inapte pour les tâches ménagères-. C’est une insulte, une moquerie uniquement adressée aux femmes. « Ce mot résonne en moi comme une force, une qualité et je voudrais avec cet album rendre hommage aux personnes qui résistent et refusent de se soumettre. » Helena Recalde
18 mai 2022

La Compagnie Tambor Y Canto présente « La Segunda »

La Compagnie Tambor Y Canto révèlera son nouvel album "La Segunda" à l'occasion de sa sortie le 27 mai 2022 en digital et le 17 juin 2022 en physique chez Quart de Lune / UVM Distribution / Idol. Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 9 juin 2022 à 20h30 sur la scène du 360 Paris Music Factory lors d'un concert de lancement exceptionnel. Dans l’album « La Segunda », la Compagnie Tambor y Canto propose le mélange du jazz avec les nombreuses musiques traditionnelles d’Amérique du Sud et des Caraïbes. Quatre maestros percussionnistes chantent, dansent, déclament, frappent leurs tambours, prêts à vous faire partager la richesse des chants et des rythmes ancestraux. La Compagnie Tambor Y Canto est composée de : Simon Bolzinger : direction artistique, piano, arrangements, compositions Rocco Sedano : danse, percussions d'Argentine Patinho Axé : chants, percussions du Brésil Julio Molina Perez : chants, percussions de Cuba Daniel Ochoa Licero : chants, percussions de Colombie Olivier Temine : saxophones Willi Quiko : contrebasse, basse Les invités : Javier Campos Martinez : tambours batas iyá, okónkoloAlexandra Satger : chant, choeursRodolfo Muñoz : quijada, voixGérard Murphy : sax altoOscar Bolzinger : marimba   La Compagnie Tambor Y Canto et Simon Bolzinger : La Compagnie Tambor Y Canto est née à Marseille en 2013 à l'occasion de la 10e édition des Rencontres du même nom. Elle propose le mélange du jazz avec les nombreuses musiques traditionnelles d’Amérique du Sud et des Caraïbes, dirigée par le pianiste Simon Bolzinger. Pianiste, compositeur, arrangeur, Simon Bolzinger suit une formation classique et jazz (notamment avec Magali Souriau et Guy Longnon) ainsi qu’un parcours scientifique (avec Jean-Claude Risset). Il est passionné par les musiques traditionnelles d’Amérique du Sud et des Caraïbes, qu’il retranscrit au piano, ou réécrit pour orchestre, dans le respect des traditions et la recherche de l’authenticité. En 1989, il part vivre au Venezuela où il se produit pendant deux ans. Directeur artistique de l’Association PICANTE depuis 1993 à Marseille, il organise chaque année depuis 2005 les « Rencontres Tambor y Canto » ainsi que des échanges internationaux qui débouchent sur la production de spectacles et de disques. La Segunda : Le mélange s’opère grâce à l’action du piano, du saxophone et de la contrebasse, rivalisant de virtuosité pour basculer d’un pays à l’autre et finalement arriver à une musique inédite, inclassable, entre jazz et musiques traditionnelles, faite de rythmes d’origine africaine, de mélodies amérindiennes, de textes d’Europe ancienne, et de création contemporaine. Le premier opus CD « Tambor y Canto » (Picante 2017) nous avait emmené jusqu’au Pérou. En 2021, « La Segunda » nous emmène en Colombie. Les incontournables : Cuba, Brésil et Argentine sont toujours de la partie. Et vogue la caravelle ! Escorté par les surdos et les timbaos de Bahia d’un côté, les batas et les shekeres de La Havane de l’autre, le piano quitte Barranquilla et sa cumbia pour la quebrada de Humahuaca, où il dansera le carnavalito. Le carnaval n’a qu’à (bien) se tenir ! Même s’il est mondialement annulé, les tambours sont là, prêts à sortir dans la rue, comme le chantait Sergio Sampaio en 1974. Car les artistes de la Cie Tambor y Canto savent aussi s’exprimer sur l’actualité et n’hésitent pas à dénoncer dans ce nouvel album la corruption du système politico-financier-religieux.
29 avril 2022

Horzines Stara présente « Bords de Terre – Dubhe »

Le quatuor Horzines Stara révèlera son nouvel album "Bords de Terre - Dubhe" à l'occasion de sa sortie le 27 mai 2022 en digital et le 17 juin 2022 en physique chez Vlad Productions / InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 30 juin 2022 sur la scène du Studio de L'Ermitage (Paris) lors d'un concert de lancement exceptionnel. A travers des polyphonies mystérieuses empreintes des couleurs d’Europe de l’Est, Horzines Stara développe une musique protéiforme, à la fois traditionnelle et progressive, issue des racines de la chanson française et du psychédélisme. Horzines Stara est composé de : Miléna Martin : violoncelle, chant Élise Pastor : percussions, chant Marceline Malnoë : accordéon, chant Laura Zanetti : guitare, chant   « Bords de terre c’est la plage de sable qui s’arrête et accueille vers le passage de toutes les frontières, l’ouverture des possibles pour toutes les migrations et le grand vide stellaire, sans terre ferme à laquelle s’accrocher, sans racine à planter. L’album veut questionner les frontières dans tous les sens, que ce soient celles du genre musical, de la structure, celles des âges, des émotions, des sensations. Dubhe c’est une constellation et un point de vue onirique que l’on souhaite porter sur le monde.  Avec quatre voix en polyphonie soutenues par des instruments acoustiques, le style traditionnel s’impose. Par l’installation de boucles mélodico-rythmiques évolutives, l’aspect progressif résonne avec le traditionnel. Les basses pop du violoncelle se mêlent aux mélodies métissées de la guitare; les percussions allant du djembé au tom des cavernes ricochent sur les accents rythmiques de l’accordéon nourrit du bellow shake : Horzines Stara joue avec plaisir à courir d’un style à l’autre. L’inspiration nous vient d’artistes comme Khadja Bonet, Dikanda, Las Lloronas ou encore Fatoumata Diawara. Les harmonies vocales, caractéristiques du groupe, viennent affirmer cette liberté poétique. Nous sommes des héritières du XXe siècle. Le rock psychédélique comme le hip hop ont accompagné nos adolescences. Dans nos recherches d’identité nous avons questionné le passé aussi. Nos vieilles, nos vieux. Ces femmes et ces hommes qui nous ont élevé. Il y a les traditions de l’Est et les révolutions de l’Ouest. Inspirées par ces mouvements, nous créons notre langage poétique et musical.  Après quatre années de recherches, l'album "Bords de terre - Dubhe" voit le jour grâce à une collaboration avec Fanny Massière, le studio Zéphir et le label Vlad. Il est notre témoignage musical, notre herbier. » Horzines Stara
7 avril 2022

Lynn Adib et Marc Buronfosse présentent « Nearness »

Lynn Adib et Marc Buronfosse révèleront leur nouvel album "Nearness" à l'occasion de sa sortie le 6 mai 2022 en digital et en physique (double vinyle LP) courant septembre 2022 chez Arts Culture Europe / InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le mercredi 15 juin 2022 sur la scène du Studio de L'Ermitage (Paris) lors d'un concert de lancement exceptionnel. Afin d’enrichir ce duo sur quelques titres de l’album, Lynn et Marc ont invité d’autres musiciens : Jasser Haj Youssef à la viole d’amour, Rishab Prasanna à la flûte bansouri et Mosin Kawa aux tablas, ainsi que le chœur masculin Antifoniko Melos, un des chœurs byzantins les plus réputés de Grèce.   Lynn et Marc ont décidé d’enregistrer leur duo durant l’hiver 2021 au plus fort de la pandémie. D’emblée ils ont désiré nommer l’album « Nearness », proximité, dans ce climat de confinement et d’isolement que nous vivions alors, où l’on avait le sentiment de s’éloigner peu à peu les uns des autres. Ils ont donc commencé à se voir très régulièrement pour construire le répertoire de l’album : propositions de chansons, essais de compositions, quels musiciens inviter sur l’album... De semaine en semaine l’album a pris forme grâce à ces échanges très intenses. Avec l’absence de concerts, de tournées, ils étaient alors totalement focalisés sur cette création. Ils décidèrent d’enregistrer une partie de l’album avec un chœur orthodoxe, Lynn ayant appris à chanter dans le chœur de l’église orthodoxe de Damas. C’était un rêve pour elle ! Ils ont contacté le chœur Antifoniko Melos d’Athènes, un des meilleurs chœurs byzantins de Grèce, et sont allés enregistrer en juin 2021 dans une église à Athènes, église byzantine où chante régulièrement le chœur. Lynn et Marc ont alors demandé au joueur de viole d’amour Jasser Haj Youssef de faire partie du voyage. Quatre titres ont été enregistrés avec le chœur ainsi que deux improvisations en trio qui figurent sur l’album. Puis en décembre 2021 nous avons parachevé l’enregistrement du duo en studio, en région parisienne, où ils ont enregistré huit titres dont un avec deux maitres musiciens indiens : Rishab Prasanna à la flûte bansouri et Mosin Kawa aux tablas. Lynn et Marc s’étaient fixés plusieurs objectifs avec la musique de cet album : être proche de l’autre, toucher l’âme, agrandir l’espace... La voix et la basse s’allient, orient et jazz se parlent. Ici mélodie, rythme et cordes, celles de la voix, celle de la basse, celles de la viole d’amour, du bansouri et des tablas. Cet album vous emmènera dans un voyage initiatique qui part du Moyen Orient, particulièrement de Syrie, vers l’Occident en passant par la Grèce. De compositions personnelles chantées en arabe, en syriaque et en grec avec le chœur byzantin Antifoniko Melos, vers deux covers de Joni Mitchell et Radiohead, et deux standards de jazz chantés en arabe et en anglais, le voyage s’achève avec une composition de Lynn Adib chantée en français.
22 mars 2022

Maher Beauroy présente « Insula »

Maher Beauroy révèlera son nouvel album "Insula" à l'occasion de sa sortie le 29 avril 2022 en digital et le 13 mai 2022 en physique chez Tropiques Atrium / Baco Distrib. Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 16 juin 2022 sur la scène du Café de la Danse (Paris) lors d'un concert de lancement exceptionnel. Le projet Insula est composé de : Piano, chant, compositions, arrangements, orchestration : Maher Beauroy Mandole, chant, co-compositeur : Redha Benabdallah Oud, chant : Qaïs Saadi Contrebasse, chant : Sélène Saint-Aimé Percussions : Boris Reine Adelaïde & Djiéka Légré Flûte : Christophe Zoogones Violons : Tony Bird (Antoine Beux) & Thomas Raso Violoncelle : Anissa Altmayer Voix : Florence "Flo" Baudin Les textes sont de Frantz Fanon.   INSULA : Pianiste, chanteur et compositeur martiniquais, Maher Beauroy n’a pas une minute à perdre : après un premier album « Washa! » sorti en 2019 et salué par la critique, il présente aujourd'hui son nouvel opus Insula ! Avec Insula, Maher Beauroy invite à un voyage musical entre le Maghreb et les Antilles et met au coeur de son inspiration Frantz Fanon, qui a marqué plusieurs générations de la pensée anticolonialiste. Il réunit sur scène un orchestre de jeunes et talentueux musiciens qui nous entraînent, avec bonheur, dans « un vortex mélodique, harmonique et rythmique, accoucheur de communion caribéenne, africaine et orientale ».   MAHER BEAUROY : Pianiste, auteur, compositeur, interprète martiniquais, Maher Beauroy se dirige vers le jazz et les musiques actuelles après une solide formation classique. Formé au SERMAC, centre de formation créé par Aimé Césaire, en Martinique et à l’Université Paris Sorbonne, il obtient son Diplôme de fin d’Études Musicales au Conservatoire Maurice Ravel. Il intègre en 2014 le prestigieux Berklee College Of Music (Boston, USA) dont il sort diplômé en 2017. Après l’EP Nèg’Zagonal, il sort en 2019 son premier album Washa ! qui connait un vif succès critique.  Compositeur associé à Tropiques Atrium Scène nationale, Maher Beauroy y développe divers projets. Ce dispositif est soutenu par le ministère de la Culture et la SACEM.
21 mars 2022

Les Fils Canouche présentent « Nagori »

Les Fils Canouche révèleront leur nouvel album "Nagori" à l'occasion de sa sortie le 29 avril 2022 en digital et le 20 mai 2022 en CD (sortie vinyle prévue courant de l’été 2022) chez Vlad Productions / InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 16 juin 2022 sur la scène du Studio de L'Ermitage (Paris) lors d'un concert de lancement exceptionnel. Le sextet est composé de : - Samuel Thézé : clarinettes - Xavier Margogne : guitare - Stéphane Cozic : contrebasse - Maryll Abbas / Rodrigue Fernandes : accordéon Avec en guests : - Minino Garay / Javier Estrella : percussions - Mohamed Abozekry / Hussam Aliwat : oud   Une approche originale, grandiose et obsédante des musiques du monde, des créations déroutantes et familières à la fois : les codes sont bel et bien cassés chez Les Fils Canouche. Ces musiciens d’exception apportent dans un mix atypique, leurs divers univers musicaux, leurs talents avant-gardistes, et leurs approches hors-normes de la composition. Explorant sans relâche les énergies acoustiques aux quatre points cardinaux, le groupe aborde sans frontières la world music, le jazz manouche ou encore les musiques latines. Avec en invités d’exception, Minino Garay & Javier Estrella aux percussions, Mohamed Abozekry & Hussam Aliwat au oud, Les Fils Canouche ouvrent désormais les portes des musiques du monde et métissent avec un naturel envoutant les sonorités orientales, latines ou encore tziganes. "Rien n’est en trop, tout est juste et touche au cœur, à l’image des textures superposées qui accrochent la lumière, sur le tableau de Hyang-Hi Kim en couverture de [leur nouvel album Nagori]." (Alice Leclercq, Citizen Jazz) Ayant pour objectif le métissage des styles et la volonté de casser les codes des musiques du monde, Les Fils Canouche signent ici leur 6e album. Entièrement enregistré à Paris dans un contexte de crise sanitaire, la fusion des influences et la magie opèrent instantanément. Avec la créativité musicale et le talent de leurs éminents musiciens, Les Fils Canouche nous plongent dans un univers sans limites et sans frontières, qui intrigue et nous envoûte avec passion...
16 mars 2022

Soadan présente « Pieds nus »

Le groupe Soadan révèlera son nouvel album "Pieds nus" à l'occasion de sa sortie le 29 avril 2022 en digital et le 20 mai 2022 en CD (sortie vinyle prévue en juillet 2022) chez Tinker Label / Foudrage / Socadisc. Ce nouvel opus sera présenté le mercredi 8 juin 2022 sur la scène du Studio de L'Ermitage (Paris) lors d'un concert de lancement exceptionnel. Le trio sera également en concert aux dates suivantes : 25 mars 2022 : Centre Culturel - Muzillac (56) 30 avril 2022 : L'Echonova - Vannes (56) // 1re partie de Mélissa Laveaux 6 août 2022 : Festival des Garennes, La Roche Bernard (56) Le groupe Soadan est composé de : - Grégory Audrain : guitare, basse, chant, textes, compositions - Jean-Marie Lemasson : chant, batterie, percussions, textes, compositions - Armel Goupil : marimba, claviers, compositions   Dans ce nouvel album "Pieds Nus", Soadan nous invite à écouter une musique imprégnée de leurs souvenirs de voyages et de leurs rencontres en Afrique de l’Ouest ces quatre dernières années. Groupe de 3 multi-instrumentistes et chanteurs, Soadan nous offre une musique naviguant entre traditions de la culture Afro et fusion des musiques actuelles.  Vous retrouverez ici, comme dans les disques précédents, leur amour pour le Blues Créole, le Maloya Fusion, l’Afro-Mandingue, l’Afrobeat, la musique Gnawa, au service de textes engagés.  Ces chansons à texte écrites en français nous parlent d’images et de métaphores comme la mer et les îles, l’arbre, la beauté de la nature et de thèmes comme la transmission des savoirs, le partage des valeurs et l'immigration. Le groupe Soadan puise son inspiration dans la musique de groupes africains des années 70 (funk, rumba congolaise, high life, Mandingue..). Le Maloya d’Alain Peters et Danyèl Waro sont une source d’inspiration incroyable pour la formation. Voilà ce qui fait la singularité de Soadan.
15 mars 2022

David Aubaile et Julien Tekeyan présentent « HiMA »

David Aubaile et Julien Tekeyan révèleront leur nouvel album "HiMA" à l'occasion de sa sortie le 15 avril 2022 en digital et le 20 mai 2022 en physique chez Profile-on-air / UVM Distribution / Idol. Ce nouvel opus sera présenté le mercredi 13 avril 2022 sur la scène du Hasard Ludique (Paris) lors d'un concert de lancement à ne pas manquer. HiMA, c’est de la musique avec looping « organique » entièrement live entre deux instruments, entre deux complices, en l’occurence David Aubaile, magnifique virtuose du piano et de la flûte (ici au piano / claviers / FX) et Julien Tekeyan (à la batterie / percussions / looping). HiMA est leur évasion, une façon de dire et de jouer l’immédiateté ensemble, de s’attacher à la seule contrainte d’être curieux et d’improviser en familiers sur des chemins inconnus. Ils partent d’un mot pour faire une phrase, d’un son pour composer une pièce, d’un rythme pour en bâtir d’autres ; ils déforment, bouclent et rebouclent, comme une vivante exploration du son. Si bien qu’HiMA s’enracine ici pour déborder là, et que l’improvisation jazz croise une énergie tantôt électro, tantôt contemporaine ou même pop.  En appelant leur duo HiMA, de l’Arménien « maintenant », David Aubaile et Julien Tekeyan s’imposent la vitalité d’un sur-le-champ permanent et nous livrent une expression musicale organique, faite de risque et d’engagement. HiMA rappelle le concept d’immédiateté dans la musique instrumentale improvisée. L’idée de ce duo est une expression musicale avec un propos très ouvert. Là ou l’improvisation et la virtuosité sont souvent synonymes de jazz, David et Julien souhaitent une universalité du partage de leur musique. L’un de leurs titres, par exemple, s’appelle « the Avengers » en référence à « Chapeau Melon et bottes de cuir ». A la différence des projets qui présentent sur scène des éléments pré-produits, HiMA est une expérience de création en temps réel qui devient spectacle en soi. Une expérience confraternelle et joyeuse pour un public lassé des performances inertes, et prêt à recevoir les mises à nu émotionnelles des deux musiciens. Déclaration d’amour à la liberté, à l’espace, à la plasticité et au plaisir, véritable épicurisme musical, HiMA peut aussi mêler ses claviers, percussions, et loops à d’autres disciplines, et façonner un geste scénique commun avec la danse, le morphing d’images, la peinture, la sculpture ou la poésie. Les artistes invités sur l’album (Sandra Nkake, Yan Péchin, Kaabi Kouyate) se sont prêtés au jeu de l’improvisation constructive créative de titres cohérents et conceptuels.
14 février 2022