?>

Toutes nos actualités

Luis de la Carrasca présente « Baró Drom »

Luis de la Carrasca révèlera "Baró Drom" son 5e album à l'occasion de sa sortie le 17 mars 2023 chez Andalouse Alhambra / InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 13 avril 2023 à 20h30 (ouvertures des portes à 20h00) sur la scène du Studio de L'Ermitage lors d'un concert de lancement exceptionnel. " En écho à mon dernier album « Gharnata », j’ai imaginé et créé des compositions personnelles qui naissent de la plus profonde inspiration de mon âme. (...) J’ai toujours aimé ouvrir les portes au «Duende», le magicien de l’Art Flamenco (...). Sans le « Duende » la magie n’opère pas et les sensations ne sont pas les mêmes. Cela demande un travail minutieux et profond. Dans ce « Baró Drom » (Gran Camino), j’y associe le temps, les expériences et aussi le désir de dire quelque chose de juste et de positif. Les vérités ne sont pas cachées dans le Flamenco. Dans cet album je poursuis mon exploration sonore, un pied dans les traditions, l’autre dans la modernité. Chaque thème marque une étape de ce « Baró Drom » (Gran Camino) et salue un parcours vécu avec passion. Le Flamenco c’est la Vie ! "Luis de la Carrasca   Aux côtés de Luis de la Carrasca (auteur-compositeur, chant, palmas), ses artistes suivants ont participé à l’album : - José Luis Dominguez (guitare et palmas), -  Manuel Gómez (guitare et palmas), -  François Taillefer (cajón/percussions), -  Domingo Moreno (cajón/percussions et palmas), -  Olivier Lalauze (contrebasse), -  Jorge Delgado (basse), -  Jérôme Boudin-Clauzel (piano), -  Antonio Paz (piano et choeurs), -  Aurélien Dalmasso (musique électronique), -  Ana Pérez (chœurs, pieds, palmas) Luis de la Carrasca Cet Andalou de Grenade, arrivé en France en 1991, est actuellement l’artiste Flamenco reconnu et une des références dans le monde Flamenco. Autodidacte, il a hérité du don de ses ancêtres pour el Cante. Il a plusieurs CD à son actif : FLAMENCO Luis de la Carrasca produit par Gérard Kremer (Label Sunset France - Collection Air Music – AUVIDIS-1997), Flamenco por el Mundo produit par Sunset France (2008), Tesoros Humanos (2014) produit par Andalouse Alhambra en contrat de licence avec Label Sunset France, distribué par Harmonia Mundi et Gharnata (2019) produit par Andalouse Alhambra avec l’aide de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, de l’ADAMI et de la SCPP distribué par Inouïe Distribution. Il participe également à l’album Reflejo Flamenco, Artistes du Grand Sud de la France, présenté à l'occasion du XXXIIIe Congrès International d'Art Flamenco à Nîmes en 2005. Son nouvel album Baró Drom sortira le 17 mars 2023. De nombreux metteurs en scène, tels que Thomas Le Douarec, Jean-Luc Paliès, Prosper Diss, Serge Barbuscia ont fait appel à son talent. Luis de la Carrasca compose les musiques de scène et réalise l'adaptation Flamenco de nombreuses pièces de théâtre (Le Cid la légende Flamenco, Signé Pombo, Théorie et Jeu du Duende, El Cordobés, Ola Federico, Carmen Flamenco...).
31 janvier 2023

Toufic Farroukh présente « Untamed Elegance »

Toufic Farroukh révèlera "Untamed Elegance" son nouvel album à l'occasion de sa sortie le 24 mars 2023 chez Scale Art & Culture / Baco Distrib. Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 6 avril 2023 à 20h30 (ouvertures des portes à 20h00) sur la scène du Studio de L'Ermitage lors d'un concert de lancement exceptionnel. " La musique de Toufic Farroukh est multiple nourrie de jazz, d’influences arabe, brésilienne, balkanique ou même d’inspiration classique. Minutieusement et amoureusement construit, Untamed Elegance est un disque qui, non sans pudeur, dévoile les beautés discrètes et persistantes d’un grand voyage hors du temps et des modes." Denis Desassis Toufic Farroukh (Saxophones, Percussions) s'est entouré pour cet album de : Leandro Aconcha : Piano, claviers, Jean-Luc Lehr : Basse Electrique (sauf 3, 5, 7 et 8), Xavier Rogé : Batterie, Benachir Boukhatem : violon, Justina Zajancauskaite : violon, Lilla Peron : Alto, Sary Khalifé : Violoncelle, Sylvain Gontard : Trompette, Bugle, Paco Andreo : Trombone, Fanny Laignelot : Flûte, piccolo, Julien Chabod : Clarinette. L'artiste a également invité sur cet album :  Roberto Garcia : Chant (3), Nelson Veras : Guitare acoustique (3, 11), Marc Buronfosse : Contrebasse (3, 5, 7 & 8), Sophie Lascombes-Mayrand : Hautbois, Cor anglais (1), Cédric Bonnet : Cor (1), Ali Khatib : Req, Bendir (2, 3, 5), Walid Baba Nasser : Darbouka, Bendir (2, 3, 5).   Toufic Farroukh Untamed Elegance Cinq années se sont écoulées depuis la parution de Villes invisibles, dernier opus de Toufic Farroukh qui célébrait l’art de la conversation par un dialogue habité par le rêve, celui où femmes et hommes vivraient dans l’harmonie de cités enfin pacifiées. Mais si le pouls de la musique bat à son propre rythme, la vie impose parfois son tempo et peut conduire les créateurs à emprunter des chemins de traverse.  Car pour comprendre l’histoire de Untamed Elegance il faut en effet remonter quelques années en arrière, en 2017, lorsque le saxophoniste accepta d’honorer une commande en écrivant « À la frontière de... », une suite de cinquante minutes pour orchestre symphonique et quartet de jazz. Ce programme, qui ne fut donné qu’une seule fois à Beyrouth en 2018 avec l’Orchestre Philharmonique du Liban et le Toufic Farroukh Quartet, sous la direction d’Alexandre Piquion, est à n’en pas douter la source de ce qui allait advenir bien plus tard. Un projet avec une formation plus réduite dont la conception, porté du début à la fin par le désir profond de servir la musique. (...) Denis Desassis
24 janvier 2023

Roberta Roman présente « La Petite Naples, opération Sultan »

Roberta Roman révèlera "La Petite Naples, opération Sultan" son nouvel album, lors de sa sortie le 24 février 2023 chez Entourage Contempo / Absilone / Socadisc. Accompagnée de ses partenaires, Marisa Mercadé au bandonéon, Michèle Pierre au violoncelle, Vincent  Beer-Demander  à la mandoline, Claude Salmieri à la percussion et Antonella Mazza à la basse électrique, Roberta Roman a notamment invité à participer à ce projet les artistes suivants : Manu Théron (chanteur marseillais), Akhenaton (rapper - groupe IAM), Lucariello (rapper italien - générique de la série Gomorra), Petra Magoni (chanteuse italienne – fondatrice groupe Musica Nuda),  Raiz (chanteur napolitain) et Vincenzo Volpe (voix récitant). Ce nouvel opus sera présenté à l’occasion du 80e anniversaire de la rafle du vieux port et du dynamitage du quartier Saint-Jean dit " La Petite Naples", le jeudi 2 février 2023 à 18h00 sur la scène de l'Auditorium Germaine Tillion du Mucem (Marseille) lors d'un concert de lancement exceptionnel (Projection du documentaire de l'historien et écrivain Michel Ficetola : Marseille - La Petite Naples - Opération Sultan, lors de la 1re demie-heure). Le concert « La Petite Naples, opération Sultan » (répertoire autour de la chanson napolitaine et des musiques liées à l’immigration) sera présenté par Marie-Louise Borzillo (voix), Roberta Roman (guitare), Vincent Beer-Demander (mandoline), Marisa Mercadé (bandonéon), Michèle Pierre (violoncelle) et Alberto Vingiano( basse électrique). Note d'intention :  " Après le premier album « T4NO, tango napoletano », « La Petite Naples, opération Sultan » représente le deuxième volet de mon travail autour de l’influence de la culture et de la musique napolitaines, dans le monde. Il vise à souligner les relations entre deux villes du bassin méditerranéen : Naples et Marseille. Marseille, ville étape sur le long chemin de l’exil vers les Etats-Unis et l’Argentine, devient pour beaucoup de napolitains un port d’attache, puis une demeure et enfin une nouvelle patrie... Ce projet ne s’inscrit pas seulement dans une démarche artistique et musicale. Elle est aussi sociale et idéologique. Pour cette raison, soutenue par mes ami.e.s qui ont participé activement à la réalisation de ce CD, je combats toutes les formes de discrimination et prône le plus strict respect des droits de l’Homme». " Roberta ROMAN Contexte historique : Sous l’impulsion de Philippe Pétain (chef de l’Etat français de Vichy) et Pierre Laval (chef du gouvernement de Vichy), soucieux de concrétiser leur « révolution nationale », les collaborateurs français ont profité de l’occupation allemande de Marseille (à partir de novembre 1942), pour faire anéantir le quartier Saint-Jean, lors de la dernière phase de l’opération Sultan, du 1er au 19 février 1943, avec le dynamitage systématique de 1.500 immeubles, sur 14 hectares. Et cela après avoir expulsé manu militari ses 20.000 habitants, le dimanche 24 janvier 1943, lors de la rafle, du Vieux-Port, organisée de concert entre les nazis et leurs affidés, dont René Bousquet, chef de la police de Vichy. Une exaction qui a été reconnue crime contre l’humanité par le Ministère public français, le 17 mai 2019. Michel FICETOLA historien et auteur, spécialiste de la communauté napolitaine de Marseille et de l’opération Sultan
17 janvier 2023

Ariana Vafadari présente « Anahita » au Café de la Danse

La chanteuse franco-iranienne Ariana Vafadari présentera "Anahita" son dernier album (sorti en mars 2020 chez Quart de Lune / UVM / Idol) le samedi 28 janvier 2023 à 20h00 (ouvertures des portes à 19h30) sur la scène du Café de la Danse, avec la participation exceptionnelle de Rana Gorgani (danse sacrée). "Anahita", est une pièce musicale et onirique, composée et interprétée par Ariana Vafadari sur un livret écrit en collaboration avec Leili Anvar. Ariana, mezzo-soprano sera accompagnée de : - Julien Carton (piano) - Leila Soldevilla (contrebasse) - Rusan Filiztek (ud) - Rana Gorgani (danse sacrée) La première partie sera assurée par Théo Ould. Nourri de musique classique, le jeune homme exprime sa personnalité dans des programmes éclectiques. Cet accordéoniste virtuose est nommé dans la catégorie "Révélation soliste instrumental" aux Victoires de la Musique Classique 2023.   Ils en parlent :  « Une performance d’une beauté déchirante. » New York times  « Magnifique voix lyrique .»  Télérama « Une grande Dame (...), une artiste rare, qui met la féminité à l'honneur. » Radio France  « Cet opus d'une beauté et d'une légèreté saisissantes témoigne du talent vocal, mais également de la profondeur de la démarche philosophique de la chanteuse. » Jazz Radio Biographie Ariana Vafadari : Chanteuse franco-iranienne, formée au Conservatoire de Paris, Ariana Vafadari fait dialoguer son héritage oriental et sa passion pour la musique classique. Mezzo soprano au timbre profond mais aussi compositrice, elle invente des épopées sonores, entre musique traditionnelle, classique et jazz, où la sagesse zoroastrienne vient éclairer poétiquement nos questions d’aujourd’hui. Sa voix agile de mezzo-soprano, sa musicalité et sa présence dramatique lui permettent d’intégrer des productions lyriques : si elle chante Dorabella dans Cosi fan tutte de Mozart, c’est surtout dans le répertoire baroque qu’elle s’épanouit. Elle est Néron dans L’Incoronazione di Poppea, Proserpine dans Orfeo ou encore Didon chez Purcell. Elle aborde également le répertoire contemporain et aime aussi se plonger dans l’univers plus intime de la musique de chambre. Elle se produit sur des scènes comme l’Opéra de Lyon, de Dijon, l'Opéra de Toulon, ou en concert à la Salle Pleyel ou au Grand Théâtre du Luxembourg. Elle compose et enregistre en 2016 l’album "Gathas, Songs my father taught me", révélation du Festival des Musiques Sacrées de Fès, et en 2020 l'album "Anahita". Elle a mêlé sa musique à la musique électronique grace à des collaborations avec DJ Satori ou DJ Chambord, au Festival du Burning Man ou l’Exit Festival.
16 janvier 2023

Lia présente « Como Una Flor Sin Raíces »

Lia révèlera son nouvel EP "Como Una Flor Sin Raíces" à l'occasion de sa sortie le 24 février 2023 chez InOuïe Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le vendredi 24 février 2023 à 20h30 sur la scène du 360 Paris Music Factory lors d'un concert de lancement exceptionnel. Lia puise au cœur de ses origines sud-américaines pour donner vie à une musique aux riches couleurs sonores, habitée par les rythmes de cumbia et les accents dansants des percussions latines. Dans son premier EP, "Como Una Flor Sin Raíces", intégralement écrit en langue espagnole, l'artiste dévoile avec sensibilité et élégance ses réflexions sur ses origines et aspirations en tant que femme aux prises avec la réalité contemporaine. Le titre éponyme "Como Una Flor Sin Raíces" raconte la quête d’identité de ceux qui ont dû fuir leur terre natale. Mareo est un voyage sensitif intime qui questionne les désirs que l’on s’autorise et ceux que l’on retient. Pachamama quant à elle est une ode aux éléments naturels, qui parle de la folie humaine qui ne cesse de détruire son propre berceau. Le groove de la contre-basse, accompagné par la profondeur des percussions latines et la sonorité hypnotique du clavicorde créent une atmosphère musicale absolument singulière. Ayant à coeur de partager cette aventure avec des musiciens qui lui sont proches, Lia s’est entourée d’amis de longue date pour l’accompagner sur ce premier disque. Santiago Gervasoni est un pianiste, claveciniste et clavicordiste Nantais d’origine argentine dont l’aisance entre les répertoires jazz et classiques associée à son lien intime avec la musique sud-américaine a beaucoup apporté à l’identité originelle du projet. Lucas Henri et Paul Héroux sont tout comme Lia originaires de Caen. Lucas, contre-bassiste de formation et multi-instrumentiste ayant déjà une longue expérience en tant qu’arrangeur (Philippe Katerine, Gad Elmaleh, Trio Joubran...) a apporté contraste, profondeur et singularité dans les compositions du groupe. Paul, percussionniste mais également batteur professionnel a joué dans de nombreux groupes aux styles allant de la soul au pop-rock, en passant par la musique folklorique. Ses rythmiques dansantes et la profondeur du bombo utilisé pour les chansons de Lia donnent à cet ensemble une sonorité organique et sensuelle qui ne manque pas d’apporter du style à ce disque au caractère déjà bien marqué.  
15 décembre 2022

Duplex présente « Maelstrom »

Le groupe Duplex révèlera son nouvel album "Maelstrom" à l'occasion de sa sortie le 27 janvier 2023 chez ARC Music / Disques Dom . Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 9 mars 2023 à 20h30 sur la scène du 360 Paris Music Factory lors d'un concert de lancement exceptionnel. Duplex est la rencontre de deux musiciens renommés de la scène belge - Didier Laloy et Damien Chierici. Ceux qui connaissent leurs œuvres respectives pourraient être surpris de leur collaboration, car c’est aussi la rencontre de deux générations et deux univers musicaux qui au départ n’étaient pas forcément appelés à se croiser un jour. Olivier Cox à la batterie et Quentin Nguyen aux claviers complètent le line-up du groupe. Le résultat de cette rencontre créative est Maelstrom - un carnet de voyage musical surréaliste à la sauce belge qui s’inspire de voyages à la fois réels et imaginaires. Une expérience éclectique et éthérée, Maelstrom est un voyage musical qui vous transportera jusqu’aux confins du monde.   Le voyage de Maelstrom a débuté en 2018, lors d’un projet autour du groupe américain Nirvana, où Chierici et Laloy se sont rencontrés pour la première fois. C’est là que les graines de Duplex ont été semées. Alors que le projet commençait lentement à porter ses fruits, les fondateurs ont sélectionné deux musiciens talentueux pour compléter le casting d’un groupe déjà intrigant - ajoutant les rythmes audacieux d’Oliver Cox à la batterie et les tons distinctifs de Quentin Nguyen au clavier. Poney Gross a ensuite rejoint l'équipe en tant que superviseur musical et producteur.  Didier Laloy est un spécialiste de l’accordéon diatonique, qu’il a découvert lors d’une fête de rue à treize ans. Doté d’un talent naturel et d’une oreille aiguisée, Didier a développé un style innovant et intrépide qui est devenu sa signature aujourd’hui. Habitué à de nombreuses collaborations musicales, sa nature expérimentale l’a conduit dans des domaines tels que le jazz, la pop/rock et même le théâtre, tout en s’appuyant sur ses connaissances et son expérience considérables des musiques du monde. Didier est considéré comme l’un des représentants les plus actifs du renouveau international de l’accordéon diatonique. Damien Chierici est violoniste, compositeur et arrangeur. Après avoir étudié avec les grands musiciens liégeois Gilbert Theys et Martin Pirard, il s’est rapidement découvert une passion latente pour l’utilisation du violon en dehors du cadre classique traditionnel. En découvrant les possibilités de l’amplification et des pédales d’effets, ainsi qu’en introduisant le plucking dans son jeu, Damien a développé un style qui lui est propre. Il a composé pour une multitude de groupes belges et a joué pour de nombreuses musiques de films, tout en s’imposant comme un artiste de premier plan sur la scène pop/rock florissante de Belgique. Une expérience éclectique et éthérée, Maelstrom est un voyage musical qui vous transportera jusqu’aux confins du monde.
24 novembre 2022

Guillaume Barraud & Mathieu Bélis présentent « Estampes »

Guillaume Barraud & Mathieu Bélis révèleront leur nouvel album "Estampes" à l'occasion de sa sortie le 14 octobre 2022 en digital et le 4 novembre 2022 en physique chez B&B Productions / InOuïe Distribution . Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 8 décembre 2022 à 20h30 sur la scène des 2 Pianos lors d'un concert de lancement exceptionnel. Guillaume Barraud & Mathieu Bélis ont invité pour ce premier album le guitariste Kevin Seddiki à la guitare nylon sur deux des compositions. Fruit de dix années de complicité, ce nouveau projet prend source en pleine pandémie. Les compositeurs Mathieu Bélis et Guillaume Barraud se réunissent pour de multiples sessions d’improvisation, dans un esprit totalement ouvert. Il en découle un répertoire intimiste. De la synergie du piano et de cette grande flûte traversière de l’Inde qu’est le bansuri, émane un langage propre et saisissant. Les cordes frappées et le souffle du bambou s’imbriquent, s’entremêlent pour esquisser des toiles aux couleurs vives. C’est une ode au voyage, une échappée. On découvre un univers hétéroclite, qui s’inscrit dans un jazz contemporain empreint de musique classique, pop et traditionnelle. Dès le début, le duo envisage la collaboration avec des artistes susceptibles de s’intégrer à l’esthétique ; une manière de revisiter le répertoire en faisant la part belle aux improvisations. Ils ont invité pour ce premier album le guitariste Kevin Seddiki à la guitare nylon sur deux des compositions. L’enregistrement et le mixage ont été réalisés au printemps dans les Studios de Meudon.
10 octobre 2022

Sultana présente « Uni Vers Elle »

Sultana révèlera son 3e album "Uni Vers Elle" à l'occasion de sa sortie le 11 novembre 2022 en digital et le 18 novembre 2022 en physique chez Trilogie Halexander / InOuïe Distribution . Ce nouvel opus sera présenté le jeudi 17 novembre 2022 à 20h30 sur la scène des 2 Pianos lors d'un concert de lancement exceptionnel. Uni Vers Elle est composé de : Sultana : chant / choeurs Fernanda Primo : guitare Manuel Delgado : guitare flamenco sur Uni Vers Elle et Maria Zaina Romain Chenard : claviers Désiré Nkouandou : percussions / batterie / choeurs Barbara Felettig : basse Pepe : basse sur Tierra madre Hervé Bartolomé : chant sur Coeur quantique Skander Guetari : chant sur Maria Zaina Laurence Gastine : saxophone sur Maria Zaina et choeurs sur Uni Vers Elle Sandra Ellama : flûte traversière, bobre, roulér, kayamb, voix sur Passeuse de vie Solveig : choeurs sur Uni Vers Elle Julien Matrot : trompette et bugle sur Maria Zaina Jann Halexander : piano sur Liberté Douglas Marcolino : accordéon et percussions sur Coeur quantique et clave sur Maria Zaina Auteure, compositrice, interprète, Sultana vous invite au voyage au gré de son univers métissé. Un périple entre World Music et Chanson insufflé par une combinaison subtile de rythmes insulaires et par sa voix chaleureuse et sensuelle. De son vrai prénom, dixit "la Reine", symbole de la féminité, du partage et de la générosité, Sultana chante en français et espagnol avec une touche d'arabe, la femme libre et sensible qui aspire au moment présent avec un optimisme rayonnant et une énergie débordante. « UNI VERS ELLE », le troisième opus de Sultana porte un titre hautement symbolique en hommage à la féminité, à l’amour, à la Nature, notre Terre-Mère, invoquant un lien fort au féminin sacré, à l'écoute de son cœur, de son intuition, de sa puissance intérieure et créatrice pour s’accomplir pleinement. Dix compositions à travers lesquelles Sultana célèbre les thèmes de la liberté, l’amour, l'éveil, la transmission, l’amitié, la gratitude tissant le lien indispensable entre le féminin et le masculin, le Yin et le Yang deux énergies complémentaires pour une dualité universelle.
30 septembre 2022

Electric Vocuhila présente « Kiteky »

Electric Vocuhila révèlera son 4e album "Kiteky" à l'occasion de sa sortie le 21 octobre 2022 chez Another Record / Capsul Records / L'Autre Distribution. Ce nouvel opus sera présenté le mardi 8 novembre 2022 à 20h30 sur la scène du Studio de L'Ermitage lors d'un concert de lancement exceptionnel. Electric Vocuhila est composé de : - Maxime Bobo : saxophone alto et composition - Arthur Delaleu : guitare électrique - François Rosenfeld : basse électrique et acoustique - Etienne Ziemniak : batterie Les musicien·ne·s de tsapiky malgache Ekaly (chant), Behaja (guitare) et Bony (batterie) à qui ce disque est dédié seront en tournée avec Electric Vocuhila en octobre et présents pour cette unique date parisienne.   Depuis une dizaine d’années Electric Vocuhila développe une musique singulière, puissante et volubile, inspirée de diverses musiques africaines contemporaines urbaines ou de cérémonies, alliées à une orchestration et un rapport à l’improvisation ancrées dans le (free) jazz, et à une recherche de saturation du son issue du rock. Ce 4e album est dédié aux musicien·ne·s de tsapiky rencontré·e·s lors d’une tournée à Madagascar, juste avant l’enregistrement. Le groupe a été profondément marqué par ce voyage, les concerts et le temps passé avec les musicien·ne·s malgaches. Le morceau « Kiteky », qui donne son nom à l’album et dont une première vidéo est sortie en 2021, est devenu un tube à Tuléar (Toliara, le berceau du tsapiky), repris par de nombreux groupes de tsapiky dans les cérémonies de bals-poussière. Cette nouvelle version de Kiteky ainsi que les morceaux Kidola Dola (nommé ainsi par des chanteuses de Tuléar), Swift et Arthur Never Sleeps ont été retravaillés suite à la tournée à Madagascar en assimilant des sonorités et des rythmiques du tsapiky moderne. Imprégné de musiques de transe et de célèbration, ce nouveau disque offre également quelques morceaux plus calmes et plus écrits (duo et trio avec basse acoustique et sans batterie sur Toliara et Kasaï Charm), des sonorités électroniques sur Kin, et une exploration de rythmiques inspirées de musiques d’Afrique de l’Est (Swift, 445), de musiques tradi-modernes congolaises (445) et de musiques du sud-est de Madagascar (Mangaliba), parfois en les superposant ou en les juxtaposant.
6 juillet 2022